Pourquoi ? 2018-04-25T11:08:31+00:00

PARCE QUE LE CHAUFFAGE VOUS A COÛTÉ CHER EN 2017 !

factures de chauffage au bois gaz électricité et fioul

Se chauffer grâce à son bon vieux poêle à bûche est de loin l’option la moins coûteuse (1461€ de moins qu’une chaudière au fioul en 2017). L’évolution du prix de la stère de bois est peu significative en comparaison à celle du gaz, dont le tarif (abonnement compris) a quasiment doublé en 10 ans. L’électricité, produite en grande partie par nos centrales nucléaires, n’est pas une alternative puisque son coût ne fait, et ne fera, qu’augmenter (parc de centrales vieillissant, augmentation des importations).

Sources : Les Echos (montant moyen annuel de la facture de chauffage pour les ménages français en 2017) – Ministère de la transition écologique et solidaire – ADEME

PARCE QUE LE CHAUFFAGE VOUS A COÛTÉ CHER EN 2017 !

factures de chauffage au bois gaz électricité et fioul

Se chauffer grâce à son bon vieux poêle à bûche est de loin l’option la moins coûteuse (1461€ de moins qu’une chaudière au fioul en 2017). L’évolution du prix de la stère de bois est peu significative en comparaison à celle du gaz, dont le tarif (abonnement compris) a quasiment doublé en 10 ans. L’électricité, produite en grande partie par nos centrales nucléaires, n’est pas une alternative puisque son coût ne fait, et ne fera, qu’augmenter (parc de centrales vieillissant, augmentation des importations).

Sources : Les Echos (montant moyen annuel de la facture de chauffage pour les ménages français en 2017) – Ministère de la transition écologique et solidaire – ADEME

PARCE QUE NOUS CONSOMMONS BEAUCOUP DE PAPIER !

quantité déchets papier par an et par personne

Le monde a produit en 2013 environ 2550 kilos de carton d’emballage par seconde ! Soit 80 millions de tonnes par an. En 2016, nous avons atteint les 100 millions ! L’Asie y contribue à hauteur de près de 50%, notamment à cause de leurs exportations de produits manufacturés dont nous sommes les consommateurs. En parallèle nous produisons dans le monde plus de 400 millions de tonnes de papier ; les Etats-Unis sont les premiers exportateurs devant le Japon, le Royaume-Uni et la France. Chaque français consomme en papier et en produit du bois l’équivalent d’un sapin haut de 90 mètres par an. Etonnamment, la Belgique est le 1er consommateur de papier/carton au monde ! À l’ère du numérique, nous n’en avons jamais autant consommé.

Sources : COPACEL – INSEE pour 2014 – Planetoscope.com

PARCE QUE NOUS CONSOMMONS BEAUCOUP DE PAPIER !

quantité déchets papier par an et par personne

Le monde a produit en 2013 environ 2550 kilos de carton d’emballage par seconde ! Soit 80 millions de tonnes par an. En 2016, nous avons atteint les 100 millions ! L’Asie y contribue à hauteur de près de 50%, notamment à cause de leurs exportations de produits manufacturés dont nous sommes les consommateurs. En parallèle nous produisons dans le monde plus de 400 millions de tonnes de papier ; les Etats-Unis sont les premiers exportateurs devant le Japon, le Royaume-Uni et la France. Chaque français consomme en papier et en produit du bois l’équivalent d’un sapin haut de 90 mètres par an. Etonnamment, la Belgique est le 1er consommateur de papier/carton au monde ! À l’ère du numérique, nous n’en avons jamais autant consommé.

Sources : COPACEL – INSEE pour 2014 – Planetoscope.com

PARCE QUE LES CIRCUITS DE RECYCLAGE ACTUELS POLLUENT !

émissions en soufre

Quelle ironie n’est-ce pas ? Ce « geste bon pour la planète » n’est pas si écolo. Si vous ne le saviez pas encore, nous ne traitons pas nos déchets chez nous. Ils sont revendus et envoyés à l’étranger (essentiellement en Asie) pour être recyclés, reconditionnés et ainsi revenir. La téléportation n’étant pas tout à fait au point, ce sont de gros cargos qui font le job ! 15 des plus gros navires au monde polluent autant (SO / SO2) que toutes les voitures dans le monde.

À plus petite échelle, pensez à l’impact environnemental des flottes de « camions-poubelles » avec leurs trajets journaliers, ainsi qu’à la logistique mise en place pour trier et acheminer ces déchets vers les ports.

Sources : Fédération France Nature Environnement – Guo Jing du ministère de l’environnement chinois

PARCE QUE LES CIRCUITS DE RECYCLAGE ACTUELS POLLUENT !

émissions en soufre

Quelle ironie n’est-ce pas ? Ce « geste bon pour la planète » n’est pas si écolo. Si vous ne le saviez pas encore, nous ne traitons pas nos déchets chez nous. Ils sont revendus et envoyés à l’étranger (essentiellement en Asie) pour être recyclés, reconditionnés et ainsi revenir. La téléportation n’étant pas tout à fait au point, ce sont de gros cargos qui font le job ! 15 des plus gros navires au monde polluent autant (SO / SO2) que toutes les voitures dans le monde.

À plus petite échelle, pensez à l’impact environnemental des flottes de « camions-poubelles » avec leurs trajets journaliers, ainsi qu’à la logistique mise en place pour trier et acheminer ces déchets vers les ports.

Sources : Fédération France Nature Environnement – Guo Jing du ministère de l’environnement chinois

PARCE QUE LES ANALYSES SONT PARLANTES !

comparaison bûche bois compressé bûche papier

Notre bûche mixte est composée de papier blanc, de carton, de prospectus et journaux. Elle est représentative de la proportion que ces déchets occupent dans la poubelle d’un français.

Nous pourrions naturellement croire que la combustion du papier dégagerait plus d’émissions polluantes que le bois sous sa forme compressée. Or vous chauffer avec des bûches fabriquées par votre machine et non pas avec du bois compressé émettrait :

  • 90% de CO2 en moins
  • 89% de NOx en moins
  • 61% de CO en moins

Nous aurions pu évoquer d’autres gaz et métaux lourds gazeux comme l’Antimoine, présent dans la bûche de bois compressé mais totalement absent des bûches myPaperLog (13 μg/m³ contre 0). Cet élément (Sb) est un métalloïde polymorphe, toxique et cancérigène comme l’arsenic. Stephen Hawking nous a confirmé que ce n’était pas bon pour la santé.

Sources : Rapport 18EN190 – Établi par le laboratoire SOCOR AIR – janvier 2018

PARCE QUE LES ANALYSES SONT PARLANTES !

comparaison bûche bois compressé bûche papier

Notre bûche mixte est composée de papier blanc, de carton, de prospectus et journaux. Elle est représentative de la proportion que ces déchets occupent dans la poubelle d’un français.

Nous pourrions naturellement croire que la combustion du papier dégagerait plus d’émissions polluantes que le bois sous sa forme compressée. Or vous chauffer avec des bûches fabriquées par votre machine et non pas avec du bois compressé émettrait :

  • 90% de CO2 en moins
  • 89% de NOx en moins
  • 61% de CO en moins

Nous aurions pu évoquer d’autres gaz et métaux lourds gazeux comme l’Antimoine, présent dans la bûche de bois compressé mais totalement absent des bûches myPaperLog (13 μg/m³ contre 0). Cet élément (Sb) est un métalloïde polymorphe, toxique et cancérigène comme l’arsenic. Stephen Hawking nous a confirmé que ce n’était pas bon pour la santé.

Sources : Rapport 18EN190 – Établi par le laboratoire SOCOR AIR – janvier 2018

PARCE QUE NOTRE TECHNOLOGIE EST INNOVANTE !

évolution des presses à papier

Le papier brûle, c’est un fait. Mais saviez-vous qu’il était possible d’en faire un réel combustible ? Oui, probablement depuis que vous êtes sur notre site. La presse manuelle, l’ancêtre de notre robot (et seul produit concurrent) n’a connu aucune évolution depuis les années 50. La seule amélioration concerne le nombre de briques que vous pouvez confectionner à chaque session. Certains d’entre vous doivent connaitre le principe : vous faites tremper vos papiers, vous pressez et vous faites sécher. Cela demande temps, espace et force. Toutes ces contraintes pour du combustible qui n’est pas optimisé. Pour myPaperLog, vous n’aurez qu’à insérer vos déchets. Votre nouveau compagnon vous préparera des bûches optimales en un claquement de doigts de robot.

PARCE QUE NOTRE TECHNOLOGIE EST INNOVANTE !

évolution des presses à papier

Le papier brûle, c’est un fait. Mais saviez-vous qu’il était possible d’en faire un réel combustible ? Oui, probablement depuis que vous êtes sur notre site. La presse manuelle, l’ancêtre de notre robot (et seul produit concurrent) n’a connu aucune évolution depuis les années 50. La seule amélioration concerne le nombre de briques que vous pouvez confectionner à chaque session. Certains d’entre vous doivent connaitre le principe : vous faites tremper vos papiers, vous pressez et vous faites sécher. Cela demande temps, espace et force. Toutes ces contraintes pour du combustible qui n’est pas optimisé. Pour myPaperLog, vous n’aurez qu’à insérer vos déchets. Votre nouveau compagnon vous préparera des bûches optimales en un claquement de doigts de robot.